Temps de lecture :  minutes

La semaine dernière était organisée la très attendue DrupalCon Europe (qui se tenait une fois encore à distance). Une tradition pour notre agence mais aussi une occasion pour nous de ralentir le rythme et de mettre en pause la pression des délais et des livrables pendant une semaine.

Cela nous a permis de nous concentrer sur la communauté open source, de trouver de l’inspiration et d'améliorer nos processus internes. 
Nous attendons toutefois avec impatience la prochaine conférence en présentiel tant nous sommes convaincus qu’il n’y a pas mieux pour rencontrer les membres de la communauté et confronter nos idées. Nous avons cependant bien profité de cette édition en ligne pour recueillir des idées inspirantes et motivantes auprès de nos pairs. 
 

Succès pour la première conférence WebstanZ

Cela fait plusieurs années que nous voulions partager les leçons apprises grâce aux nombreux projets Drupal sur lesquels nous avons travaillé, et, pour la première fois, nous avons été sélectionnés pour faire partie des speakers lors de la DrupalCon. Nous remercions nos collègues Radelson et Kenowax qui nous ont fait honneur avec leur présentation "Migrate for recurring data import : lessons learned and tales from the trenches". La première d'une longue série, espérons-le. La conférence a recueilli un franc succès lors de la première participation de WebstanZ en tant qu'orateur.

Comme Dries (aka la créateur de Drupal) l'a mentionné pendant sa keynote, beaucoup d'agences ont connu une forte croissance pendant la pandémie et elles ont dû vite s'adapter. Elles ont par conséquent eu moins de temps pour contribuer à Drupal. Mais l'intérêt pour le CMS n'a pas diminué ! Chez WebstanZ nous nous sommes donc développés, et nous avons investi beaucoup temps dans la formation de nouveaux collègues, avec pour objectif à plus long terme d’avoir plus de ressources et de pouvoir allouer plus de temps aux contributions. Finalement, nous considérons cette première présentation comme une première étape réussie vers nos objectifs.

L’upgrade D9,  préoccupation de toute la communauté Drupal

Autre sujet brûlant, consommateur de temps et de ressources, et qui a fait l'objet de nombreux débats au cours de la conférence, était la nécessité de mettre à jour les sites Drupal existants vers Drupal 9. Il semble que beaucoup de sites attendent la dernière minute pour faire le pas (NDLR : ce n'est donc pas un syndrome typiquement belge ?). Nous sommes actuellement occupés à terminer la mise à jour de D8 à D9 pour nos clients et nous avons pu constater dans les présentations que c'était aussi le cas pour beaucoup d'autres agences. Même certains modules contrib doivent seulement encore être mis à jour, plusieurs solutions (comme par exemple composer facade) nous aideront à ne pas louper le coche (bien que ce soit plus simple  que l’upgrade D7-D8).

La migration de Drupal 7 vers Drupal 9 est bien plus délicate et nous avons en quelque sorte été rassurés de constater que nous n'étions pas les seuls à être encore confrontés à ce défi. C'était l'un des sujets abordés dans la présentation très intéressante de Nuvole "Drupal for Universities : current state and perspectives". Andrea a étudié l'utilisation de Drupal et d'autres CMS dans les universités européennes et a montré où elles en étaient dans leur migration vers Drupal 9.  Il a également argumenté sur le fait que Drupal est le meilleur CMS lorsqu'il s'agit de projets ambitieux : templates multi sites, permissions, gestion multilingue, intégrations IT, systèmes d'exploitation et sécurité. Des discussions sur les défis de l’hébergement et de la maintenance ont également eu lieu. Nul doute que cela nous donnera plus d'informations pour terminer l'analyse fonctionnelle que nous réalisons actuellement pour l'université de Namur. 

La conclusion est simple : il est très important d'agir maintenant et de prendre des décisions car il sera de plus en plus difficile de maintenir les anciennes versions de Drupal compatibles avec les nouvelles versions de PHP, mysql, composer, symphony, ckeditor... Ne rien faire est un pari risqué et cela creuserait encore plus la dette technique des anciennes solutions. 
 

Drupal 9 et 10, une évolution sur des fondations solides

D'autant plus que nous voyons l'évolution et les nouvelles fonctionnalités que Drupal 9 et 10 vont nous apporter... Nous avons le sentiment d’être moins enthousiastes qu'il y a 7 ans, lorsque lors de notre première DrupalCon à Amsterdam nous étions face à une véritable révolution avec le passage de Drupal 7 à Drupal 8. J'attribue personnellement ce sentiment à l'historique de Drupal et à l'attention portée pendant des années (voire des décennies) à la construction du meilleur socle technique possible, le plus flexible et le plus robuste que nous pouvions imaginer, alors que les autres solutions CMS se concentraient déjà très tôt sur l’apparence ou l’expérience. Il me semble donc logique que nous abordions ces sujets à présent que les fondations sont prêtes. Au cours de sa Keynote, Dries a mis en avant les besoins (et non des moindres) qui changeront la donne pour les éditeurs de contenu et les visiteurs dans les années à venir :

  • Des mises à jour automatisées qui permettront aux clients et aux agences de continuer à se concentrer sur les priorités et à aborder les questions de sécurité d'une manière plus organisée et planifiable.
  • Easy out of the box : Des initiatives simples et prêtes à l'emploi avec des fonctionnalités clés activées par défaut comme Media, Claro et LayoutBuilder.

Layout Builder or not, that’s the question

Ce dernier point a été l'une de mes discussions préférées lors du PANEL Drupal Distributions - common challenges and solutions. En effet, nous utilisons pour le moment la solution des paragraphes, mais nous surveillons attentivement l'alternative layout builder, dans laquelle nous investissons de plus en plus de temps. Nous avons par exemple soutenu dernièrement une thèse d'étudiant sur ce sujet. Florent a finalement rejoint notre équipe et nous continuerons à surveiller les progrès de Layout builder et l'impact possible pour notre entreprise de faire le pas vers cette solution. Plus nous examinons cette solution permettant d'éditer du contenu en drag and drop, plus nous sommes convaincus qu'il s'agira de l'un de nos prochains grands projets internes, car il semble que ce soit la prochaine étape logique pour optimiser encore davantage l'expérience des éditeurs de contenu. À cet égard, j'ai apprécié la discussion des représentants des agences qui ont débattu des défis pour mettre à jour leur distribution et passer des paragraphes vers layout builder. C'était très inspirant et motivant. 

L'approche de la communauté Drupal est celle de WebstanZ... ou l'inverse !

La stratégie à plus long terme de la communauté (et c’est là où je vois la prochaine étape révolutionnaire) est de transformer Drupal en un CMS Headless natif. Il y a eu plusieurs exposés intéressants à ce propos et Dries, dans sa Keynote, a également abordé l’avancement de l'initiative “menu découplé”. J'ai également apprécié la façon dont la communauté essaie de diviser les grands défis en plusieurs petites étapes (approche MVP) afin de voir les progrès, de parier sur les quick wins et de motiver les gens. C'est tout à fait notre état d'esprit lorsqu'il s'agit de projets internes chez WebstanZ. 

Cela nous donne envie de créer de nouvelles expériences ambitieuses … Et vous ?

Parlons-en
  • accessibilité-site-web
    Article précédent
    Article suivant

    Accessibilité web : on vous dit tout !

  • drupalcon-europe-2021
    Article précédent
    Article suivant

    Présentation DrupalCon 2021